Contenu

Sobre fetichismo y mistificación como formas de apariencia. Una lectura de la crítica de la economía política de Marx

Download PDF
Resumé

Cet article présente une interprétation de la critique de l’économie politique de Marx articulée sur les concepts de fétichisme et mystification comprises comme des formes d’apparence. On soutient la thèse que ces concepts, loin d’être, comme parfois la tradition marxiste a défendu, une simple rhétorique ou vestiges de une mauvaise philosophie idéaliste, ils font partie constitutive et essentielle du noyau théorique du l’oeuvre de maturité de Marx. Après avoir présenté le sens de ces deux concepts et leurs formes comme des formes de l’apparence, on essaie de montrer la valeur, que on peut considérer comme architecturale, que ces deux concepts gardent pour la structure interne de la critique de l’économie politique. Plus précisément, nous considérons que le concept de fétichisme est essentiel à la compréhension de la théorie de la valeur de Marx, et ceci de mystification à la compréhension de ce que nous appelons la théorie de la plus-value, que comprend le reste du développement conceptuel des Livres I et III de Le Capital.

Mots-clé

Critique de l’économie politique, fétichisme, mystification, apparence, théorie de la valeur, plus-value

Texte complet – Espagnol (pdf)

 

Leave a Reply