Contenu

Sacralization of political power as an obstacle to global peace

Download PDF
Résumé

Cet article suggère que les usages modernes du sacré et de la sacralisation du pouvoir politique tendent régulièrement à la génération et la justification de la violence d’Etat et, par conséquent, constituent une menace importante pour la paix mondiale. L’article examine d’abord les théories de la sécularisation et le prétendu processus de sécularisation dans le monde, mais constate la montée de la religiosité et de la spiritualité à travers le monde ces dernières décennies. Puis il pointe sur l’utilisation généralisée du sacré dans les systèmes politiques modernes, laïques, en particulier de la part du nationalisme et de la religion civile, et explique la contribution des «théologies et religions séculières» civiles à la violence, tant au sein du propre pays qu’à l’étranger (allant de la purification ethnique et des guerres régionales et mondiales à la torture, aux assassinats ciblés et au terrorisme d’État). L’article conclut en attirant l’attention sur la nécessité d’explorer des solutions possibles aux aspects négatifs de la religion civile et suggère qu’on désacralise et démystifie au maximum le pouvoir politique.

Mots-clés

Réligion, réligions civiles, sacralization du pouvoir politique, paix mondiale dans la societé moderne, violence d’État.