Contenu

Rock, subalternidad, nación. El caso del rock gitano en la Transición española

Download PDF
Résumé

Dans le contexte de la Transition Espagnole, apparaissent de nouvelles formes de musique populaire qui gardent une relation de conflit ambivalent avec la culture officielle. Parmi ces musiques se distingue «Le rock gitan», qui a été reconnue, surtout, grâce aux albums du groupe Pata Negra. Cet article essaye d’assoir les bases d’une analyse critique dont l’objectif est de reconsidérer le rock gitan et le resituer dans une perspective plus ample de la relation historique entre la culture gitane et l’État espagnol. Le «rock gitan» est appréhendé, ici comme un exemple de référence pour saisir des enjeux plus profonds relatifs à l’identité nationale, la subordination et la critique culturelle. Plus précisément, la question gitane négocie avec la question nationale dans les termes d’une interculturalité qui, non seulement, fait dialoguer des traditions ethniques très différentes, mais aussi des positions sociales antagonistes qui entravent la reproduction de l’hégémonie dans une période politique décisive. La difficulté du contexte historique se resignifie, également, d’une manière critique dans les textes chansons qui font l’objet de l’analyse.

Mots-clé

Musique populaire, rock gitan, État, mémoire, subalternité

Texte complet – Espagnol (pdf)

Leave a Reply