Contenu

Il mattatoio tra Marcuse e Patronage

Download PDF
Résumé 

Dans cet article on analyse Il mattatoio (L’abattoir) de l’écrivain et dramaturge Giorgio Pressburger, surtout sur la base de quelques éléments clés de les analyses de Herbert Marcuse (directement mentionné dans l’incipit de la pièce) sur la société de consommation et la famille. À travers de cette ouvre, présentée par la RAI au Prix Italia 1967 et diffusée la même année par la radio sur le Troisième Programme, l’auteur est capable de décrire avec intelligence un cadre où Luciano Prisco, présumé gangster et homme d’affaires originaire de Naples (propriétaire de trois abattoirs), écrase tout ce qui n’est pas lié à son escalade sociale et économique. Dans ce contexte, où la famille n’est qu’un moyen à travers lequel gérer pouvoir et affaires, comparable, en partie, à une structure clientéliste, avec des fonctions et des rôles déterminés et décidés par le protagoniste, tous les aspects non liés à la protection et à l’accroissement de son autorité deviennent inutiles et dangereux.

Mots-clé

L’abattoir, pièce radiophonique, Giorgio Pressburger, RAI, Herbert Marcuse, Luciano Prisco, société de consommation.

Texte complet – Italien (pdf)

Leave a Reply