Contenu

Bad Pharma, Bad Karma; The Pharmaceutical Industry in Developing Countries

Download PDF
Résumé

Aujourd’hui, environ un tiers de la population mondiale n’a pas d’accès aux médicaments essentiels. Ceci est dû, en partie, aux politiques suivies par les grandes sociétés pharmaceutiques pour maintenir les prix élevés des médicaments et détenir les droits exclusifs de production, ce qui les rend tout à fait hors de portée pour les pays en voie de développement. De plus,  les multinationales pharmaceutiques ont utilisé la situation des pays pauvres pour en tirer profit. Ainsi, elles mènent des essais cliniques selon des directives éthiques moins strictes que celles exigées en Occident ; puis elles commercialisent des médicaments potentiellement dangereux et nocifs. En plus, les recherches indispensables sur les maladies tropicales sont négligeables. Les voix des activistes ont été plus fortes que jamais, mais ont-elles assez d’effet ? Serait-il possible d’inciter cette industrie de plusieurs milliards à mener des actions en faveur de l’équité et des droits de l’homme, au lieu d’être singulièrement portée sur les bénéfices ?

Mots-clé

Politiques des grandes pharmaceutiques, pays en développement, Droits de l’Homme.