Profil

Francisca González Arias a terminé ses études doctorales à Harvard University par une thèse sur Emilia Pardo Bazán et ses dialogues intertextuels avec les romanciers Pérez Galdós, Gustave Flaubert, Émile Zola et les frères Goncourt. Depuis, elle s’est concentrée en particulier sur l’étude des femmes écrivains d’Espagne et d’Amérique latine et sur la traduction en anglais des œuvres des romancières espagnoles Soledad Puértolas et Emilia Pardo Bazán, ainsi que de l’auteur mexicaine Cristina Rivera Garza. Elle prépare actuellement sa contribution au volume sur Emilia Pardo Bazán, publié par la MLA, pour la série Approaches to Teaching World Literature, et elle termine son édition d’une collection d’essais par Soledad Puértolas, qui sera publiée par l’Université de Valladolid. Elle enseigne la langue, la littérature et la culture espagnoles à l’Université du Massachusetts, Lowell.